FASHION, BEAUTY & TRAVEL CURVY/PLUS SIZE BLOGGER & MODEL SELF CONFIDENCE & BODYPOSITIVE BEAUTIFUL THINGS LOVER

Happy Blogbirthday: 1 year of Curvy Blue Marine

Salut toi !

Installes-toi bien confortablement car aujourd’hui, c’est un article très spécial et festif à mes yeux. L’anniversaire et les 1 an de mon baby blog. Alors premièrement, pourquoi et comment « Curvy Blue Marine » est né ?

Il y a an, je venais d’arriver à Bruxelles pour entamer un master après avoir réussi mes 3 ans de BAC en architecture d’intérieur à Liège. Pendant ces 3 ans à Liège, j’ai un peu profité, mais j’ai surtout bosser comme une malade pour prouver aux autres mais surtout à moi-même que j’étais capable de bien réussir dans la vie. Et j’y suis arrivée à coups de nuits blanches et de travail acharné. C’est alors que je prends un tout nouveau départ en quittant la cité ardente pour la capitale. Je me jure de ne plus travailler autant, de ne plus mettre ma santé en danger et de profiter un peu. Le master de social design que j’ai choisi, toute nouvelle option de l’école s’est avérée ne pas correspondre parfaitement à mes attentes. Je m’y suis accrochée difficilement mais je m’ennuyais beaucoup et je me sentais très seule. C’est comme ça que l’idée du blog est arrivée. J’avais ce besoin de créer d’avoir un but que je n’avais plus dans le cadre scolaire. J’ai beaucoup réfléchi, demandé énormément conseil à mes amis, ma famille. J’ai pesé le pour et le contre. Et puis d’un coup, je me suis dit allez nénette, lances-toi et c’est comme ça que « Curvy Blue Marine » a vu le jour.

Je me rappelle les heures que j’ai passé à créer le site, à apprendre ce que c’était un hébergement, le codage. Je ne connaissais rien du sujet et c’était ça justement qui était excitant; apprendre par moi-même. Je me rappelle et je m’excuse d’ailleurs à mon copain de l’époque qui devait sans cesse m’écouter me plaindre quand j’arrivais pas à obtenir ce que je voulais. Je crois qu’il m’a bien fallu 2 mois pour y réfléchir et oser me lancer et puis, plus d’un gros mois pour créer le site. En même temps que le blog, j’ai commencé à utiliser Instagram que j’utilisais jusqu’alors qu’à des fins personnels. Photos entre amies, quelques selfies ou photos de mes projets scolaires, ça s’arrêtait là. Je n’avais encore aucune idée de quels programmes utiliser, comment avoir un feed uniforme. Quand je vois l’évolution jusqu’à aujourd’hui, je dois bien admettre que c’est mes erreurs des débuts qui m’ont permise d’en être là où j’en suis maintenant. Et bien que je me suis améliorée, je me dit à quoi ça va ressembler quand j’aurais encore évoluer ? 😀 A gauche, décembre 2016 et à droite décembre 2017.

Et pas d’Instagram ni blog sans photographie évidemment. Alors, j’ai investi avec l’aide de ma grand-mère dans un appareil photo d’occasion. C’était mon premier reflex et j’essaie de l’avoir avec moi le plus souvent possible. J’adore la photographie et je regrette de l’avoir abandonné si longtemps. Déjà plus jeune vers 15, 16 ans je faisais de la photo. Je prenais un peu tout et n’importe quoi et ma grand-mère me répétait « je ne sais pas si un jour tu en feras quelque chose mais tu as l’oeil« . Elle a d’ailleurs garder toutes mes photos que je prenais plus jeune de la gomme de mon plumier quand je m’ennuyais en cours à mes soirées déguisées. Aujourd’hui je garde l’oeil ouvert et c’est fou ce qu’on peut trouver de la beauté dans les petites choses même les plus insignifiantes. Une fleur, un reflet de lumière … Ce que j’aime dans la photographie c’est qu’on peut voir des choses qu’on ne voit pas dans la réalité. J’essaie de prendre tout ce qui m’émeut, me touche, me surprend. Et bien que j’ai encore énormément à apprendre (je ne sais pas ce que c’est un obscurateur) je me suis déjà (selon ce que vous me dites) bien améliorée dans les clichés que je prends. Et quand vous me demandez comment je fais, je vous réponds à toutes la même chose. Les ingrédients de la photographie sont: de la curiosité, de la patience et de la pratique.

J’ai eu beaucoup de questions par apport à comment je construisais mon feed mais je vous y répondrai dans un prochain article pour vous donner tous les programmes que j’utilise, et les petits trucs techniques à savoir.

Depuis la création de ce blog, je ne regrette absolument rien, bien au contraire, je m’épanouit et je suis consciente que j’ai de la chance de pouvoir vivre cette aventure à fond. Créer, exprimer ma créativité, trouver sans cesse de nouvelles idées ce que je faisais déjà dans mes études d’architecture d’intérieur, c’est mon truc, c’est ce que j’aime.

Puis comment parler de mon blog sans vous ? Hormis le fait que je m’ennuyais à l’école, ce blog je l’ai d’abord créer pour vous. Parce que j’ai des formes et des complexes depuis un certains nombres d’années mais que je recevais beaucoup de compliments sur mes tenues vestimentaires, sur comment je paraissais assurante et élégante. Moi-même ayant difficile de trouver des filles de ma corpulence, je me suis dit que vous deviez être nombreuse derrière vos écrans, complexées, mal dans votre peau à cause de ce que la société nous impose comme diktats de ce qu’est la beauté aujourd’hui. Je me suis dit « et si je montrais que c’était possible de s’aimer même avec tous ses défauts ? » « Et si c’était possible d’être belle en lingerie ou en maillot quand on a de la cellulite, quand on a des bourrelets quand on est pas parfaite, bref quand on est normale en fait ? » « Et si je montrais que la mode c’est accessible même quand on fait un 44 ? » « Et si je montrais que les femmes qu’on voit à la télé, dans les magazines, dans la publicité, c’est pas la réalité ? »  Dès lors, je me suis donnée la mission d’être naturelle, transparente, vous montrer telle que je suis avec ou sans artifice. Et si vous pouvez vous sentir plus confiante, mieux dans votre peau d’une manière ou d’une autre ou simplement que je vous ai donné le sourire ou égayé un peu votre journée, alors j’ai rempli ma mission.

Attention, ne pensez pas que j’ai tout le temps confiance en moi, que je m’aime à outrance etc hein, les cordonniers sont souvent les plus mal chaussés. Je bataille en même temps que vous, tous les jours pour m’aimer et m’accepter davantage, pour être bienveillante et tolérante envers moi même mais aussi envers les autres. Parce que je me suis flagellée d’être comme je suis pendant des années et que j’en ai eu assez de me priver, de me rendre malheureuse pour ressemblez à un idéal impossible, à quelque chose qui n’est pas moi en fait. Je bataille également pour que les femmes curvy soient mieux représentées dans le monde de la mode c’est pour ça que j’aimerais pourquoi pas devenir un jour mannequin + size.

Pour celles qui apprennent à me connaitre au fur et à mesure que je me confie à vous sur Instagram en story, vous verrez également que je bataille sur bien d’autres fronts. L’égalité des sexes, le harcèlement moral et physique, l’écologie, les achats de faux abonnés et j’en passe … Je ne trouve pas toujours les mots corrects pour faire passer le message que je veux transmettre mais je tente de faire évoluer un peu les choses à ma manière. De nouveau si je peux engendrer une prise de conscience chez quelqu’un sur un de ces sujets alors ma mission est remplie.

Bref, tout ça pour vous dire que Curvy Blue Marine, évidemment c’est de la mode, des paillettes, des chaussures, de la déco et des fringues mais c’est aussi bien plus que ça. C’est une philosophie ! Et tout ça ne serait pas possible sans vous, alors MERCI, merci du fond du coeur à toutes et à tous pour ses 1 an passé avec moi et tous ceux et celles qui sont arrivés en cours de route. Merci pour l’aide, les avis, les likes, les commentaires, le soutien, juste MERCI POUR TOUT ! Car c’est la base et ce que j’aime le plus aussi ici, c’est l’échange ! C’est d’ailleurs les meilleurs moments quand je réfléchis à ce qui a marqué cette année avec vous. Si je devais résumer cette année en quelques moments forts: il y a ma première collaboration avec Zalando et tous vos beaux messages et commentaires. Quand plusieurs d’entre vous se sont rendues à Marrakech, ont visité mes adresses et m’ont remercié pour les belles choses qu’elles ont vue grâce à mon article. Et ça, c’est du bonheur à l’état pur.  C’est la preuve que ce que je fais est apprécié et rien de tel pour me booster à continuer et me défoncer pour la suite. Cette aventure n’est que du positif qui s’accroît de manière exponentielle !

Voilà un petit bêtisier des familles pour vous montrer que derrière les belles photos où je pose, je reste une fille normale qui adore faire la rigolote, faire des grimaces et des accents de barakis. Pour les 6 mois du blog, je vous ai donné 6 faits sur moi. Aujourd’hui, revoilà 6 faits insolites pour que vous appreniez à me connaître un peu plus .

FACT 1 : J’adore les chaussures ! Non mais genre vraiment, c’est peut-être même maladif. En fait si, c’est sûr. Déjà petite je piquais les Moschino de ma mère. J’ai acheté des pointes de danseuse alors que je n’en faisais pas juste parce que je trouvais ça mignon. J’ai dormi, oui dormi avec ma première paire de Doc Martens qui avait à l’époque ruiné ma mère tellement j’en étais fan. Puis que j’ai revendu en seconde main dans son dos quand c’était plus la mode … Je vous raconte pas sa tête quand elle l’a appris la pauvre #pardonmaman. J’ai été cherché une paire de botte dont je rêvais jusqu’en France parce qu’ils ne les livraient pas en Belgique. Ma mère a affronté la neige et les bouchons pour m’emmener à la poste d’un tout petit village paumé. Quand il s’agit de chaussures, c’est comme si ma vie en dépendait, je suis prête à soulever des montagnes quand c’est pour une paire coup de coeur. J’ose même pas les compter .. Je dois avoir facilement plus de 100 paires … Oupsy. Je n’accumule pas les paires de chaussure, je les collectionne, nuance !

FACT 2: Ce qui est le plus drôle chez moi ce n’est pas quand je fais la gogole, ou des grimaces ou quand je montre mon double menton. Enfin si il y a ça aussi mais pas que. Il y a aussi quand je rigole .. J’ai un rire très très, TRES communicatif et très discret, LOL. Et alors je ne sais pas par quelle réaction chimique ce truc se passe mais quand j’ai un fou rire genre très intense, je pleure après mais vraiment pleurer à chaud de larme, je ne sais pas pourquoi. Jean qui rit, jean qui pleure ? C’est moi ! C’est d’ailleurs ce qui s’est passé quand j’ai appris que mon Visa pour l’Australie était accepté. D’abord, j’ai pleuré de joie. Puis je me suis dit  » noooon mais pourquoi j’ai fait çaaaaaa » ???? Puis trop oh mais c’est trop géniaaaaaale !!! Naaaaaaaaan pourquoiiiii moi ? Un peu comme la Princesse Raiponce quand elle quitte sa tour en fait. Et comme je vis les émotions intensément, autant je peux rigoler très fort, autant j’ai aussi la larme très facile. Je suis pour ainsi dire hyper émotive. J’ai pleuré devant le concert de Fauve et Sia pendant la musique « Breathe me ». Je pleure à chaque fois au moment des adieux même si je revois la personne la semaine d’après. Je pleure aux 12 coups de minuit au nouvel an, je pleure dès qu’il y a un moment émouvant dans un film avec une belle musique.  Je suis pathétique parce que je sais bien que je suis ridicule mais je ne sais pas me contrôler 😛 Très bel exemple ici avec ma soeur qui me surprend dans l’avion au moment de quitter Marrakech … Quid du mec qui dort derrière.

FACT 3: Comme j’aime énoooormément rigoler, j’ai eu le temps d’aiguiser mon sens de l’humour. Humour noir, auto-dérision. Le plus gros c’est ce qui marche le mieux. Mes amis ont souvent droit à de jolies photos de très bon goûts ou encore à des petites performances de ma part quand j’ai bu un petit verre de trop … #nocomment. C’est très très con, mais ça me fait toujours autant rire 😀

 

 

 

FACT 4: Je ne suis pas très câlin. C’est pas que je suis froide, juste je ne suis pas très tactile. Au plus grand désarroi de ma mère et ma soeur qui veulent tout le temps m’en faire.

FACT 5: Je suis une véritable marmotte. Je peux m’endormir n’importe quand et n’importe ou et en 2 minutes top chrono. Je me suis même une fois endormie par terre à même le sol au milieu d’un festival en plein concert. Ou encore assise sur un rocher au Canada .. Du coup, de nombreuses photos de moi comme celles-ci circulent souvent …

FACT 6: Je n’ai pas toujours été très tendre avec ma petite soeur. La pauvre je lui en ai déjà fait voir des vertes et des pas mûres.. Comme lui faire avaler une araignée morte à son insu. La couler à la piscine en l’attrapant par les pieds et la promenant dans tout le bassin. Sorry sister ! Je me rattrape maintenant 😉 Vous inquiétez pas qu’elle a déjà été cruelle envers moi aussi ! Mais au final c’est que de l’amour entre nous.

Et voilà, c’était important pour moi après 1 an de confiance de vous montrer cette facette plus naturelle de moi parce que c’est ce que je suis. Et je ne voudrai pas que vous pensiez que je suis que cette nana lisse qu’on peut voir sur les photos. C’est également pour cette raison que j’utilise de plus en plus souvent le ton de l’humour dans mes stories Instagram. Je ne sais pas si ça vous plaît ou si j’ai juste l’air d’une énorme délurée. Je suis consciente que ça peut parfois être gênant mais moi, je m’amuse à vous parler comme ça et c’est le principal.

Dernièrement, vous êtes déjà normalement au courant mais j’organise donc un event de taille pour les 1 an du blog et mon départ en Australie. Je préfère faire les choses correctement et que ce soit plus tard qu’organiser tout ça à la va vite donc je vous demande d’être patiente mais ça promet d’être géniale. Un event entre filles où je pourrai toutes vous remercier à ma manière avec des goodies, des gâteaux et un tas d’activités que j’ai déjà bien en tête 😉 Stay tuned !

Encore MERCI et à bientôt pour de nouvelles aventures.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

You Might Also Like

3 Comments

  1. Mélanie

    11 décembre 2017 at 20 h 52 min

    très chouette article – j’ai bien rigolé et je trouve super belle – moi aussi j’ai du mal a maccepter et je poste que tres rarement des photos de moi 🙂 en tout cas bravo pour ton parcours et continue comme cela – bisous

    1. CBM

      11 décembre 2017 at 21 h 20 min

      MERCI BEAUCOUP ! heureuse que ca t’ai fait rire !!

    2. CBM

      16 janvier 2018 at 23 h 12 min

      C’est un travail de tous les jours de s’accepter. On a tous des jours avec et sans. Je te remercie pour ton message qui me fait très plaisir Mélanie <3

Leave a Reply