FASHION, BEAUTY & TRAVEL CURVY/PLUS SIZE BLOGGER & MODEL SELF CONFIDENCE & BODYPOSITIVE BEAUTIFUL THINGS LOVER

Ma premiere fois au ski

Bonjour tout le monde ! Comment ça va ? J’espère que vous allez tous et toutes bien !

Un article un peu long et complet sur ma première expérience au ski. Comme je l’ai assez répété sur les réseaux sociaux, à 24 ans (vaut mieux tard que jamais), j’ai découvert le paysage montagnard et skié pour la première fois de ma vie et c’était A-MA-ZING.

En vrai, j’en veux un peu à mes parents de ne m’avoir jamais emmené au ski. Parce que quand on apprend depuis tout petit, ben c’est plus amusant et t’a l’air moins bête quand tu tombes. Je ne comprends pas comment on ne pourrait pas aimer ça. On ressent une telle liberté et les paysages sont tellement magnifiques.

Seulement voilà, comme je savais que j’allais tomber de nombreuses fois, je voulais avoir un bon équipement et ne pas mourir de froid trempée après 3h sans y mettre toute ma fortune. Et je voulais tout ça également sans ressembler à un bonhomme Michelin et avoir un minimum de style sur les pistes histoire de compenser avec l’allure que j’aurai en chasse-neige. Je vais donc tout d’abord vous faire une liste de tout l’équipement qu’il vous faut quand vous partez au ski et à quoi il faut faire attention pour ne pas avoir de mauvaise surprise sur les pistes et être bien à l’aise je vous assure qu’un mauvais équipement peut vous gâcher le plaisir de skier.

Je vous parlerai ensuite brièvement de la vie au ski, les activités à faire là-bas, comment se sont déroulé les cours en espérant pour celles et ceux qui n’ont jamais été comme moi leur donner envie d’y aller 🙂

DANS MA VALISE :


  • Le temps est assez aléatoire en montagne, il faut prévoir des vêtements chauds qu’il fasse -15° ou 10°. On a eu beaucoup de chance la semaine où on y est allé et il a fait ciel bleu et beau toute la semaine si bien que je pouvais faire bronzette sur un transat le temps de midi. Plaisir !
  • Des vêtements de qualité comme de la laine, du coton plutôt que du synthétique. Des matières qui te tiendront bien chaud tout en laissant la transpiration s’évacuer et votre corps respirer.
  • Des vêtements thermiques pour mettre en dessous de la salopette. Un legging et un sweet, ça tient bien au chaud et ça protège ta peau si jamais de la neige rentre malencontreusement dans ta combinaison pendant une chute par exemple.
  • Des bonnes grosses chaussettes des familles en laine, si elles ont un petit coussinet au niveau des tibias pour protéger ta jambe de la chaussure c’est encore mieux.
  • Des gants et des moufles qui protègent encore mieux les doigts du froid grâce au contact des doigts entre eux.
  • Un cache-cou pour te protéger le cou et le visage et les oreilles en toutes circonstances sans t’embêter avec une grosse écharpe.
  • Un casque, on n’est jamais à l’abri d’un accident, même quand on est pro et parfois le danger peut venir des autres ! Les fameux bleus aux jambes, c’est un mec qui faisait du hors-piste qui m’a bourré dedans.
  • Des lunettes qui conviennent tant par temps de soleil que par brouillard.
  • Un petit sac à dos pour emporter avec toi une bouteille d’eau (oui le ski c’est un vrai sport et c’est important de s’hydrater).
  • À propos d’hydratation, il faut surtout penser à la crème hydratante et crème solaire évidemment parce qu’en montagne le soleil tape très fort sans parler de la réverbération du soleil sur la neige.
  • Une mini trousse à pharmacie avec pommade à l’arnica, pansements et du voltaren m’a sauvé la vie quand j’avais mal aux muscles, douleurs musculaires Marine qu’on dit.
  • Des polars. Je ne les mettais pas en dessous de ma veste mais le temps de midi justement quand tu enlèves ton manteau mais qu’il ne fait pas assez chaud pour être en sous-pull. Et au chalet également.
  • Une veste de ski (fait attention à l’indice d’humidité, certaines tiennent plus longtemps au sec que d’autres).
  • Un pantalon de ski, taille haute AVEC DES BRETELLES, c’est la vie tout tiens en place et tes vilains vêtements ne sortent pas tout le temps du pantalon. Je vous déconseille de prendre un pantalon blanc, oui c’est super beau du blanc dans la neige mais c’est hyper salissant et j’ai vu quelques nanas avec le cul tout brun et ben c’était si glam que ça haha. Et d’ailleurs pour les femmes curvy comme moi, ne perdez pas comme moi votre temps à essayer les grandes tailles chez les femmes et allez directement au rayon homme, un L, XL fait bien l’affaire et vous serez à l’aise et en plus on ne voit même pas de différence.
  • Pour tout ce qui est matériel (chaussures de ski, bâtons et ski), comme je ne voulais pas investir puisque je ne sais pas quand j’y retournerai la prochaine fois, j’ai tout loué sur place mais si c’est un sport que vous aimez au point d’y retourner chaque année, investissez au moins dans une bonne paire de chaussure qui ne vous feront pas mal les pieds.
  • Des lentilles de contact en suffisance pour les bigleux, pour ne pas se retrouver avec de la buée sur les lunettes.

SELECTION


 

 

MA SEMAINE AU SKI


Alors je vais pas vous mentir, je garde un petit souvenir amer du ski et ce pour plusieurs raisons. Premièrement, on a pris le logement le moins cher possible. Résultat, on s’est retrouvé à 6 dans un touuuut pitit appart miteux et sale. En soi, la journée on y est pas sauf que le soir, ben c’est bruyant parce que tous les jeunes étudiants font la fête et n’hésite pas à venir toquer mille fois à ta porte « pour le fun », en plus de ça les chambres n’étaient pas fermées et les murs très très fins bref  zéro intimité et surtout tu entends tout ce qui se passe chez ton voisin notamment ton pote bourré qui ronfle comme un petit porcelet. Bref, la prochaine fois, même si le ski c’est quand même un budget, j’espère pouvoir prendre un truc un tout petit peu meilleur 😛

Comme je n’avais jamais skié et je le conseille vraiment à tout le monde, c’est prendre des cours. Les moniteurs sont tous vraiment sympathiques et à l’écoute. Ils ne se moque pas, ne t’engueulent pas et sont compréhensifs ce qui est très important. Ça se passe tous les matins de 9h15 à midi et on est libre l’après-midi. D’ailleurs ne loupez aucun jour de cours, même si vous avez mal partout, vous n’imaginez pas le progrès qu’on fait en un jour. Pour vous dire alors que je n’avais jamais skié auparavant, le lendemain je savais faire une piste verte presque sans problème, ce que je n’aurais jamais imaginé possible. Certaines personnes ont loupé un ou deux jours et ça se ressentait, on devait tout le temps les attendre et puis ce n’est pas gai pour eux puisqu’ils tombent tout le temps et font même tomber les autres en descendant du télé-siège (oui ça sent le vécu aussi haha).  L’après-midi, c’est important de s’entraîner pour pouvoir encore progresser, refaire ce qu’on nous a appris en cours et pouvoir y aller sans attendre le groupe. Libre à vous de faire ce qui vous chante mais je conseille vraiment de refaire les mêmes pistes l’après-midi que celles que vous avez faites au matin avec le moniteur. Quand j’allais sur les mêmes pistes, ça allait nickel et je pouvais alors prendre du plaisir à gérer mieux les virages, prendre de la vitesse. En revanche dès que je quittais et que je faisais une nouvelle piste que je n’avais jamais fait toute seule, je paniquais et ça se terminait bien souvent en larmes, crise de colère ou pire crise de panique quand j’ai voulu attaquer une grande bleue le dernier jour, que les télé-sièges allaient bientôt fermer et que j’étais incapable de descendre la pente sans faire une boule de feu. Mon conseil serait de ne pas suivre les autres et de vous écouter et de suivre votre instinct et ce en quoi vous vous sentez capable de faire. Il vaut mieux de toute façon apprendre à vraiment bien skier sur une verte et y prendre du plaisir que de galérer et aller super doucement sur une plus difficile.

Hormis ces quelques chutes et ces quelques larmes, j’ai adoré les paysages, l’ambiance en after ski, la fondue au fromage qui te requinque le soir, l’air frais et non pollué sur ton visage, boire un shot de Génépi avec les amis et danser sous la lune. Et puis rien à faire la sensation de glisser, la fierté d’y arriver, le soleil, que des bonnes énergies, le ski, c’est un véritable tremplin hors de tout pour se rebooster à fond. J’en referai un jour, c’est sûr !

Voilà les filles, j’espère que vous apprécierez le paysage et que pour celles qui n’ont jamais skié, je vous donnerai l’envie d’y aller et pour celles qui y adhèrent déjà peut-être des idées pour votre futur équipement. Bisous tout froids !

 


You Might Also Like

Leave a Reply